Ouïr l'Inouï

le son en une leçon

C’est quoi un son ?
Comment fabrique-t-on un son ?
Et comment écoute-t-on un son ?
Pourquoi n’y a-t-il pas de son sur la Lune ?
Et comment créer une musique avec des sons que l’on crée soi-même ?


Ouïr l’inouï c’est une leçon de son qui répond à toutes ces questions de manière simple et amusante.

A la manière de C’est pas sorcier, des expériences faisant appel aux nouvelles technologies permettent de visualiser ce qu’on entend, de comprendre pourquoi, quand on tape dans ses mains, ça fait du bruit, de découvrir en images qu’une voix et un arc en ciel ont beaucoup de points communs…

Cette leçon est aussi l’occasion d’explorer la matière sonore, de l’étirer, de la zoomer, de la filtrer, mais aussi, tout simplement, de jouer avec les sons produits par le public (voix, claquements de doigts, percussions corporelles, …), pour créer des textures inédites, et, au final, composer une musique.

Ouïr l’inouï est tout autant une expérience sensorielle qui aiguise l’ouïe qu’une porte d’entrée dans le monde de la musique électroacoustique.

Olivier et Jean-Christophe, deux ingénieurs du son, s’apprêtent à présenter le spectacle de Super-Oreille, une super-héroïne qu’ils ont conçue, capable de créer le temps du spectacle une musique qui n’existe pas à partir de sons qui n’existent pas.

Mais un problème inopiné les amène à devoir prendre eux-même le contrôle de leur invention.

Ce sera alors pour le spectateur le début d’une expérience sonore inédite : les deux compères glaneront des sons, dont ceux du public, les enregistreront, les exploreront, les transformeront, le tout en direct, pour en faire une musique toute en images, à voir les yeux fermés. Les séances d’écoute active, d’abord guidée, alterneront avec des phases plus didactiques, où les phénomènes sonores seront décryptés.

 

Malgré les diversions intempestives de Super-Oreille, qui se rêve de nouvelles ambitions de diva, Olivier et Jean-Christophe se démèneront comme deux beaux diables pour tenir la promesse engagée. Et il se pourrait même que tout cela finisse par une chanson reprise en choeur par tous.

Au-delà de sa dimension à la fois divertissante et instructive, l’ambition de ce spectacle est de donner à chaque spectateur l’envie de renouer avec sa propre ouïe, d’écouter désormais différemment les sons du quotidien. Car le monde est un immense instrument de musique, aux possibilités infinies… Et il est facile d’en jouer !

Un spectacle de Jean-Christophe CHENEVAL, Nicolas DUCRON, et Olivier LAUTEM
Ecrit par Jean-Christophe CHENEVAL

 

Equipe
Jeu / Musique : Jean-Christophe Cheneval & Olivier Lautem 
Mise en scène : Nicolas Ducron
Création lumière, sonorisation, régie : Julien Bouzillé
Scénographie, décor : Etienne Lautem
Réalisation en Informatique Musicale : Oudom Southammavong
Vidéo : Pierre Hubert
Administration de production, diffusion : Maxime Szczepanek

Partenaires

Production executive : Vailloline – Cie L Comme Lui 
Co-production : Avec l’aide d’Art Zoyd Studios Valenciennes – RIM : Oudom Southammavong

Soutiens : 
Région Hauts-de-France
DRAC Hauts-de-France
#laSacemSoutient
Département du Pas de Calais
Espace François Mitterrand, Bully-les-Mines
Nautilys, Comines

Ce spectacle est dédié à la mémoire de Gérard HOURBETTE.